Visite de Gorice

Gorizia - ponte sull'Isonzo

La visite guidée de Gorice vous donnera l’impression d’une ville où la vie s’écoule tranquille et où vous plongerez dans le passé et l’histoire. À l’époque où la ville était sous la domination de l’Empire Austro-Hongrois, on l’avait dénommée la “Nice autrichienne” pour son climat doux et ses espaces de verdure, assurés par la confluence de deux rivières importantes et par les collines du Collio. Riche en traditions de la Mitteleurope d’antan, Gorice vous donnera l’occasion de respirer un air cosmopolite et vous régaler avec des mets et des vins de hauteur.

Le tour vous mène au sommet de la colline pour la visite du Château et son bourg et des Musées de la Ville. En descendant, vous découvrerez la ville habsbourgienne avec la Cathédrale, l’Eglise des Jésuites, et les résidences élégantes des familles nobles.

Un arrêt sur Piazza della Transalpina vous illustrera la mémoire de l’après-guerre, quand Gorice devint la “Berlin italienne”, tranchée en deux par le rideau de fer. Le mur n’existe plus et ce site est devenu aujourd’hui un symbole de l’Europe Unie.

Pas loin d’ici, dans le territoire slovène, le Monastère de Kastanjevica conserve les tombeaux du dernier roi de France et de sa cour. Voulez-vous leur rendre hommage?

La Grande Guerre

A Trieste et Gorice, qui faisaient partie de l’Empire Austro-hongrois, la guerre a commencé en 1914. A partir de mai 1915, quand l’Italie entre dans le conflit, le territoire aux alentours de l’Isonzo devient le théâtre de 12 grandes batailles, jusqu’à la défaite de l’armée italienne à Caporetto.

Un siècle après, vous parcourerez avec notre guide les sites de la Grande Guerre sur le plateau karstique, dans les lieux où les tranchées et les apparats militaires sont encore visibles, tels que Monte San Michele, Monte Sei Busi Dolina dei Bersaglieri et San Martino del Carso

Une étape obligée se fera au mémorial de Redipuglia où l’hommage aux soldats inconnus passe par les mémoires émouvantes de la dure expérience de la guerre.

Grado

Grado - Santa Eufemia

Dénommée l’Ile d’Or, embrassée par la lagune et la mer, à deux pas d’Aquileia, Grado est connue pour ses plages dorées et les propriétés térapéutiques des eaux thermales. Visitez avec notre guide le centre-ville de ce fascinant bourg à l’aspect médiéval, où s’élèvent deux magnifiques basiliques paléochrétiennes décorées d’anciennes mosaïques, séparées par un Baptistère. L’itinéraire continue le long de la Promenade au bord de la mer, pour admirer le panorama entre la mer Adriatique et le plateau du Karst, jusqu’au Château de Miramare, Trieste et la côte histrienne. En empruntant un paquebot, vous pourrez rejoindre l’Ile de Barbana, une vraie oasis de paix dans la lagune. Cette petite île abrite un sanctuaire néoroman dédié à la Vierge, dont le clocher domine la lagune, installé au milieu d’une forêt luxuriante.